Emigration

En partenariat avec la plate-forme ebonice.com, nous vous proposons une série d’articles pour mieux comprendre les enjeux et les conséquences de la vague migratoire et le déplacement de population à l’échelle planétaire.

Créons des emplois, donnons du travail, des logements, un accès à l’éducation et à la santé et la jeunesse restera chez elle.

Situation de l’immigration clandestine en 2021

 

L’éducation

Les familles quand elles le peuvent investissent dans l’éducation de leurs enfants, avec l’aide souvent de parents vivant eu Europe. L’éducation a un coût très important, malgré les investissements massifs des pays et le recrutement permanent d’enseignants, mais le défi éducatif est immense.

 

 

Le chômage

 « Le chômage en Afrique, un véritable investissement à perte des parents »

«Comment voulez-vous que des jeunes sans emploi et désespérés n’empruntent pas la voie de l’émigration clandestine, surtout quand on continue de leur faire croire qu’ils peuvent bien se débrouiller dans les pays occidentaux ?», s’est interrogé Me Kanouté, soulignant cependant que «nul n’a le droit d’encourager l’émigration clandestine». Il a invité l’Etat du Sénégal à prendre des initiatives capables de «fixer les jeunes dans le pays pour contribuer à son développement», estimant que les pays européens devraient pouvoir aider l’Afrique à résoudre le problème de l’émigration. »
Nombre sont ceux qui travaillent dans l’informel avec des salaires très de bas 30 à 40.000 Fcfa pour une domestique et un salaire minimum garanti (SMIG)  souvent proche de  60.000 Fcfa) ce qui dans les deux cas ne suffit pas à loger, nourrir et payer les charges d’une famille. de 50 à 100 € mensuel pour faire vivre une famille avec un travail quotidien de plusieurs heures, fatiguant.

 

Le drame du chômage de masse en afrique

 

 

 

 

 

Flux financiers et envoie de la dispora :

 

La Diaspora africaine envoie plus de 50 milliards d’euros par an vers les pays d’origine des migrants, travaillant et vivant eu Europe.

Pour la France, cela représente de 0,5 à 1% du PIB, soit de 8 à 20 milliards d’euros !

Pour autant, l’argent est principalement utilisé pour loger, nourrir la famille, éduquer les enfants et acheter des équipements. Une partie pour la construction immobilière et très peu pour le développement économique et le financement de projet générateur de revenus.

Transfert d’argent en 2021

 

 

 

 

 

 

error: Content is protected !!