Solidarité

Introduction

Ce mot solidaire, que nous avons tendance à  oublier et qui est si important depuis la nuit des temps. Ou de ressortir lors de drame, comme lors des inondations ou des tempêtes, des crises alimentaires ; mais tous les jours des hommes et des femmes courageuses bénévoles ou salariées sont solidaires d’autres hommes et femmes dans la difficulté.

Aujourd’hui dans la vie, tout comme un véhicule ; l’humanité a besoin d’une Roue de Secours, même ceux qui ont un travail ou ceux qui se targuent de mener une vie palpitante. Lorsqu’un problème de vie surgit, il vaut bien mieux avoir cette  « roue de secours » pour l’affronter.

J’ai fondé avec mon père l’association la roue de secours, pour un nouveau départ dans la vie en 2008, après sa propre association Aide et assistance personnalisées, fondé en 1965 et immatriculée en 1998.

Historique :

  • 1965 – création d’un groupe de paroissiens (actions catholiques) à Marseille dans le soutien aux familles en difficulté financière.
  • Novembre 2006 – Immatriculation de l’association La Roue de Secours, pour un nouveau départ dans la vie.
  • janvier 2009 – modification de l’activité de l’association La Roue de Secours, pour un nouveau départ dans la vie.
  • Décembre 2009 – L’association La Roue de Secours, pour un nouveau départ dans la vie reçoit la médaille d’honneur de la ville de Marseille pour son action sociale.
  • De janvier 2011 à décembre 2012, l’activité a été réduite du fait du transfert de la majorité des dossiers vers l’association CRÉSUS 13.
  • Octobre 2010 – Création de CRÉSUS 13 et de la 19éme association CRÉSUS en France
  • Juin 2011 – distribution de colis alimentaire par CRESUS13.
  • A partir de mars 2013, l’association LA ROUE DE SECOURS a repris son activité progressivement.
  • 2013 a été une année de restructuration et de réflexion sur les besoins nouveaux de la population et en particulier des plus fragiles.
  • A partir de janvier 2014, l’association LA ROUE DE SECOURS démarrera ses permanences et son activité normale avec de nouveaux projets et objectifs.
  • Création de l’association ADONAÏ.
  • 2018, marque une restructuration de l’association et à la fin de l’année, le lancement d’un service en Afrique de L’Ouest.
  • 2020 lancement d’un nouveau site internet et intégration de la partie surendettement dans la plate-forme argent-content.com

Les structures ont toujours soutenus les personnes en situation difficile, en surendettement.

Aujourd’hui, effectivement, personne n’est à l’abri de la spirale du surendettement, tout le monde peut tomber dans le piège, recevoir des mises en demeure, tomber malade ou perdre son emploi. Ce qui déclenche des problèmes en chaîne au point où les personnes qui les subissent, ne maîtrisant pas les rouages du système, financier en particulier, n’arrivent plus à s’en sortir.

L’assemblée générale de 2014 a autorisé la réorientation de l’association  principalement vers les personnes souffrant de troubles psychique en proposant différentes prestations, de l’aide administrative et financière aux services à la personne.

J’avais pris conscience, en partie après mes hospitalisations, que les personnes souffrant de problèmes psychosociaux et psychique sont bien plus nombreuses que nous le pensons, surtout actuellement avec la crise de la covid-19. Nous verrons que cette situation de souffrance réelle est dus principalement à des  phénomènes familiaux, sociaux et économiques qui poussent vers l’exclusion et l’enfermement sur soi.

Situations qui depuis plusieurs années conduisent à une augmentation du nombre de consultations ou d’hospitalisations. La pathologie est un problème qui se soigne par un traitement adapté et un suivi régulier ; mais se pose souvent des problèmes financiers et administratifs, ainsi que familiaux.

Explications sur les Soutien psychologique

 

Difficultés des familles :

Les familles souffrent de plus en plus financièrement, elles n’arrivent pas à terminer les mois sans avoir recours au découvert bancaire ou pire (ne s’alimente pas ou mal). Certaines familles (notamment les enfants) ne font qu’un vrai repas pas jour. Cette situation dans un pays comme le nôtre est inacceptable. La France est la cinquième puissance économique mondiale ; elle regorge d’aliments, sa population devrait pouvoir manger à sa faim.

De plus en plus de nos concitoyens, de toutes confessions et origines sont victimes de la crise, d’une mauvaise gestion budgétaire, d’un mal endettement ou pire d’un surendettement. Ses difficultés créent des tensions familiales et externes.
Nos actions consistent à accompagner et résoudre les problèmes administratifs, juridiques et financiers de nos adhérents par la médiation dans les relations avec les administrations et les créanciers ou par la constitution de dossiers de surendettement auprès de la banque de France et de dossiers de restructuration financière auprès d’établissements financiers.

Nos objectifs sont « Lutte contre le SURENDETTEMENT et l’EXCLUSION BANCAIRE des particuliers :
• Au niveau « curatif » : accompagnement dans les démarches amiables et judiciaires vers les créanciers et le service de surendettement de la Banque de France. Si besoin orientation vers les services sociaux et les associations partenaires.
• Au niveau préventif : diagnostic financier, information et médiation bancaires, les actions collectives, le micro-crédit social personnel et son accompagnement budgétaire. »

Difficultés financières :

Nous devons agir et lancer un plan national d’accompagnement, en priorisant la prévention, mais aussi l’aide à la sortie définitive des problèmes des familles que l’association accompagne.
En constituant aussi les dossiers de surendettement auprès de la banque de France et ceux de restructuration financière auprès d’établissements financiers.
En intervenant auprès des propriétaires, des maisons de crédits, des huissiers, des administrations, EDF, GDF, etc., dans le respect des droits et des devoirs de chacun.

Beaucoup d’associations viennent en aides aux familles, mais très peu apportent une aide concrète. Nous les aidons, au contraire, à s’en sortir concrètement en examinant l’ensemble des différentes solutions afin de maîtriser ou de restructurer le budget familial et, en priorité, faire face aux dépenses fixes. Nous parvenons ainsi à sortir les familles de situations dramatiques comme les expulsions, les interdits bancaires, la honte !

 

Les points communs à toutes les familles en difficulté :

Tous ont un point commun, à un moment donné de leur vie, ils seront confrontés à une problématique financière :
–    Baisse de ressource soudaine (arrêt de travail et perte         d’emploi, etc….)
–    Absence de ressource (jeunes en particulier)
–    Absence de droit ouvert (AAH, RSA, CMUC)
–    Surendettement
–    Problème de logement (impayé, recherche de logement)

Les mesures d’accompagnement de la roue de secours

Les personnes accueillies sont dans une situation financière et morale difficile. Souvent le sentiment de « honte » et de « culpabilité » domine et retarde mon intervention.

N’attendez pas, prenez contact avec nous.

plus d’informations

 

Connaitre les aides que vous pouvez solliciter

Demander les aides auxquelles vous avez droit

« Vérifier les aides que vous percevez déjà :

Renseignez-vous exactement sur les montants d’aides que vous pouvez percevoir, en fonction de votre situation familiale. Et n’hésitez pas à demander le rappel de ces aides sur les trois dernières années en cas d’erreur en votre faveur. Il faudra cependant faire preuve d’un peu de patience !

Découvrir des aides dont vous n’aviez pas connaissance :

Il n’est pas évident de se retrouver dans les nombreux textes législatifs. Par exemple, vous pouvez déduire de vos impôts jusqu’à 50% des frais de garde à domicile de vos enfants. Certains dispositifs sont plus ponctuels, mais ils sont parfois très intéressants : déduction en cas de travaux d’isolation, prime à la casse en cas de changement de véhicule, etc.  »

https://mes-aides.gouv.fr/

 

 

Notre dossier :

Personnes en situation de handicap

La précarité hygiénique

La prise en charge du surendettement

Conseil en gestion budgétaire

L’éducation financière et budgétaire

 

 

Mise en ligne le 2 janvier 2021

error: Content is protected !!